En aéronautique, la météorologie est le premier élément pris en compte par le pilote avant de programmer son vol.

Le pilote de loisir choisira d’entreprendre son vol ou de l’annuler alors que le pilote professionnel étudiera ses possibilités d’atterrissage ou pas et devra choisir avant de partir un ou plusieurs aérodromes de déroutement présentant des conditions propices à son atterrissage.

Les phénomènes météorologiques contraignants voir bloquants pour les pilotes sont :

  • Le vent de travers par rapport à la piste
  • Les nuages d’orages ou cumulonimbus (extrêmement violents, grêle, éclairs,…)
  • Les turbulences
  • Le givrage, la pluie verglaçante
  • La pluie, la neige (distances piste contaminée plus importantes)

Même clémente, la météorologie dictera les choix du pilote.

Un aéronef quel qu’il soit atterri et décolle toujours face au vent, sa limite vent de travers sera d’environ 20 nœuds soit presque 40 km/h et il faut au minimum 400m de visibilité pour pouvoir décoller.

En conclusion, si vous voulez voir beaucoup d’aéronefs, choisissez une journée lumineuse !

Contacts

Aéroport de Roanne
Rte de Combray
42155 Saint Léger sur Roanne